1 Au centre Olympafrica de Kanyosha, les enfants et leurs encadreurs en échauffement avant de jouer au Futbolnet.

Des milliers d’enfants apprennent les valeurs du Futbolnet à Kanyosha

Par Thierry Niyungeko


Débuté au mois de Juin 2021, un « festival de Futbolnet long terme » a été clôturé le 18 décembre 2021 au centre Olympafrica de la zone urbaine de Kanyosha en Mairie de Bujumbura.


L'engagement, le respect, la tolérance, le travail en équipe, la responsabilité et l'effort sont les six valeurs véhiculées par le Futbalnet à plus de 9600 élèves qui ont suivi le programme de ce festival. A tour de rôles, la formation a accueilli 200 enfants par séance en deux fois par semaine, c'est-à-dire 400 fois 4 ce qui fait un total de 1600 par mois. Ce projet à bénéficier d'un financement de la fondation internationale Olympafrica, du Comité International Olympique, de la fondation du Futbol club de Barcelone que le soutien du Comité National Olympique Burundi.Pour Célestin Mvutsebanka, directeur du centre Olympafrica de Kanyosha, l'objectif de l'organisation de cette activité est d'inculquer aux enfants cette discipline sportive en faisant appel à un comportement responsable, d'avoir un sens d'honnêteté, le tout couronné par l'esprit de Fair-play qui doit caractériser un tournoi de Futbolnet.

Durant les six mois qu'a duré ce festival, le Futbolnet a été associé aux autres disciplines sportives comme le Basketball, le Handball, le Volleyball, le Rugby, la Lutte ainsi que le Teqball.


Le Futbolnet, un sport qui pousse les filles à la pratique


Selon Célestin Mvutsebanka, ce programme pousse les jeunes filles à pratiquer davantage le sport puisque la composition de chaque équipe lors d'un match de Futbolnet doit comprendre au moins deux joueuses sur le terrain. Le directeur communal de l'enseignement en commune urbaine de Ntahangwa a traversé cette initiative très éducative à des jeux depuis que les jeunes se sentent très motivés et ont des valeurs qui ne sont pas derrière la jeune fille. « Cette activité sportive et sociale a servi d'éduquer les jeunes garçons et filles issues de 10 écoles de la commune urbaine Ntahangwa et les aide à s'intégrer dans la société à travers les valeurs estimées », at-il déclaré à l'occasion de la clôture de ce festival.


Côté administration, le chef de la zone urbaine de Kanyosha a commandé l'organisation de cette activité en mettant un accent particulier sur l'importance de bien éduquer et conseiller les jeunes qui sont l'avenir de la société. « La future génération a tellement besoin de telles formations qui permettent un bon épanouissement et l'intégration sociale et je félicite le centre Olympafrica qui offre aux jeunes des occasions de pratiquer le sport tout en leur inculquant des valeurs de responsabilité et de respect des autres » , à-il conclu. 

 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
lundi 26 septembre 2022
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.