ASSEMBLEE- Vue globale des participants à l’assemblée générale du CNO.

Des réalisations satisfaisantes pour l’Olympiade 2017-2020 qui touche à sa fin.

Par Thierry Niyungeko


Le Comité National Olympique a organisé, le 11 avril 2021, son Assemblée Générale clôturant l'olympiade en cours, à deux semaines avant la tenue des élections du nouveau comité exécutif prévu le 24 avril 2021.


Dans son allocution d'ouverture de l'Assemblée Générale, la présidente Lydia Nsekera a indiqué que l'Olympiade 2017-2020 a été celui de la promotion et de l'amélioration de la bonne gouvernance du CNO et des fédérations sportives nationales, de l 'appui aux athlètes, de la promotion de l'égalité des genres et du leadership féminin, de l'amélioration des relations entre le CNO et les fédérations nationales ainsi que de la recherche des partenaires ou sponsors.


Amélioration de la bonne gouvernance.


Afin d'améliorer la bonne gouvernance au sein du CNO, la première mission effectuée en 2017 a été améliorée de sa gestion financière. Des actions concrètes ont été envisagées comme la révision de la procédure de calcul des frais de mission et de la procédure d'achat des billets d'avions. Au niveau de l'administration, le grand chantier a été la révision du système organisationnel du CNO effectué sur la base d'un audit externe effectué par la maison FenRaj Conseil spécialisé en la matière. Trois actions importantes ont été envisagées: l’évaluation du plan comptable du CNO, la mise à jour du manuel de procédure administrative et financière, l’inventaire et la valorisation des meubles, du matériel roulant et de l’informatique.


En 2019, le comité exécutif a proposé à toutes les fédérations sportives un statut type et un code électoral type. Ces documents ont été élaborés sur la base des échanges que le CNO a recueilli lors de l'atelier des différentes commissions électorales des fédérations. A fin mars 2021, sur 21 fédérations affiliées, 15 fédérations les ont déjà adoptés.


Appui aux athlètes.


Grâce à sa politique centrée sur les athlètes, le comité exécutif s'était fixé 5 objectifs à savoir: augmenter du nombre d'athlètes boursiers de la Solidarité Olympique (un objectif atteint car 9 athlètes de la fédération d'Athlétisme et un Judoka ont reçu des bourses leurs pour se qualifier aux JO de Tokyo). Le CNO a également accordé des aides aux athlètes pour la préparation et la participation aux compétitions internationales. Afin de motiver les athlètes à évaluer valablement la patrie, le CNO a créé la prime des médailles. Pour il a débloqué cela des montants importants qui ont été produits comme en témoigne l'année 2019 qui a été un grand succès pour le mouvement olympique burundais avec 58 athlètes qui ont récolté des médailles dont 27 filles. Bien plus, depuis les Jeux de Rio, un athlète qui s'entraîne localement et qui parvient à se qualifier pour les JO bénéficie d'une prime de qualification de 500 mille Fbu et le club qui l'encadre reçoit le même montant.


Promotion de l'égalité des genres et du leadership féminin.


Afin de promouvoir l'égalité des genres et du leadership féminin, le CNO a organisé des activités suivantes pour cette Olympiade: Cours pour dirigeants destinés aux femmes leaders des fédérations nationales en 2017, un séminaire sur l'égalité des genres dans le sport en 2018 qui avait l'objectif du lancement de l'édition du plan stratégique destiné à promouvoir le sport féminin et une journée de réflexion sur la protection des athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport a été organisée en 2020. Pour le moment, la président du CNO se réjouit du fait que ce plan stratégique ait été adopté en assemblée générale du CNO tenu le 11 mai 2020 et est en train d'être mis en œuvre. Cela conduit à une bonne intégration des femmes puisque la majorité des fédérations nationales vont bientôt atteindre un pourcentage d'au moins 30% de femmes au sein de leurs instances de prise des décisions.


L'amélioration des relations entre le CNO et les fédérations.


L'amélioration de la gestion financière a permis au CNO de renforcer son partenariat avec les fédérations nationales en apportant du soutien à leurs activités même s'il n'en a pas de budget y alloué. En effet de 2017 à 2019, 8% du budget des activités du CNO ont été utilisés dans le cadre de ce partenariat qui est axé sur: l'octroi aux présidents des fédérations des frais de transit de 400 $ relatifs à la participation aux assemblées générales de leurs fédérations internationales, la prise en charge des frais d'hébergement, de restauration et de transport des stagiaires locaux et d'un expert envoyé par la fédération internationale à hauteur de 3 millions, la prise en charge des frais de transport et de dédouanement qui se fait en collaboration avec le ministère en charge des Sports qui s'occupe de l ' exonération des droits de douane. Aussi, il y a l'appui à la clôture du championnat national et l'assistance financière à chaque fédération qui organise une compétition continentale ou internationale notamment celle de Judo qui l'a déjà reçu à deux reprises lors de ses championnats d'Afrique Cadets et Juniors.


La recherche des partenaires ou sponsors.


Le CNO a eu un partenariat avec l'ambassade de France au Burundi, l'association Intwararumuri et la ville de Shimotsuma qui accueillera les délégations burundaises aux JO et Paralympique au Japon. En 2018, le partenariat avec l'ambassade de France au Burundi a été signé dans le mais de renforcer la gouvernance des fédérations nationales. Son appui a été utilisé dans la réalisation des activités suivantes : 15 assemblées générales pour adopter le statuts et codes électoraux des fédérations nationales, un atelier de formation sur le fonctionnement optimal des fédérations sportives, trois ateliers sur l'analyse et l'adoption du règlement type du statut et du transfert d'un athlète ou joueur, une formation spécifique pour les DTN, un atelier sur l'analyse et l'adoption des règles anti-dopage et enfin un atelier d'échanges sur le trucage des matches et la manipulation des compétitions.

Le partenariat avec l'association Intwararumuri consiste à co-organisateur le périple du Flambeau de la Paix. Le rôle du CNO est d'impliquer les fédérations sportives dans cette activité d'envergure nationale afin de vulgariser les valeurs olympiques.

Enfin, la Présidente du CNO a conclu en disant: «je peux dire avec conviction que l'olympiade 2017-2020 a été un succès qui s'est construit sur la base d'un travail d'équipe».

 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
mardi 26 octobre 2021
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.