COMITE EXECUTIF CNO/BDI 2021-2024 Photo des membres du nouveau comité exécutif élu en compagnie de la présidente Lydia Nsekera.

L’assemblée générale du CNO renouvelle sa confiance à la présidente Lydia Nsekera réélue avec son comité

Par Thierry Niyungeko


Le Comité National Olympique du Burundi a organisé, le 24 avril 2021 à Bujumbura, l'assemblée générale extraordinaire élective à l'issue de laquelle la présidente Lydia Nsekera est réélue avec son comité exécutif qui est reconduit pour un nouveau mandat.


Venus de toutes les fédérations et associations affiliées au CNO, les membres de l'assemblée générale se sont réunis dans une des salles de la Détente pour élire les nouveaux organes du mouvement olympique burundais. Sur un total de 54 votes, la présidente Lydia Nsekera a été réélue à 100%, soit 54 voix sur 54 suffrages exprimés. Le Secrétaire Général Salvator Bigirimana a récolté 51 voix et le Trésorier général Jean-Claude Niyukuri en a totalisé 50. Cinq présidents des fédérations sportives olympiques à savoir Valery Manirakiza du Judo, Félix Nzisabira du Handball, Dieudonné Kwizera dit Muvuduka de l'Athlétisme, Cyprien Bigirimana du Taekwondo et Arnaud Patrick Iryumugabo du Cyclisme ont été élus au comité exécutif. En outre, trois adjoints et une représentante du sport féminin ont été désignés pour compléter le comité directeur. Il s'agit de l'Honorable Henry Bukumbanya (vice-président), Christophe Nkurunziza (SG adjoint), Honorable Gloriose Ndayizigiye (Trésorière adjointe) ainsi que Circoncilie Nahimana (sport féminin).


Exprimant sa totale satisfaction aux médias qui ont couvert ce scrutin, la présidente Lydia Nsekera est ravie du renouvellement de sa confiance par tous les membres de l'assemblée générale qui l'ont élu à l'unanimité. « Cela prouve que le programme que nous avions présenté lors du mandat qui s'achève a été apprécié et c'est très important pour nous car nos partenaires viennent de nous témoigner leur soutien indéfectible », a-t-elle expliqué.


Un nouveau programme centré sur l'athlète


Après l'introduction de la bonne gouvernance au sein des fédérations en leur dotant des statuts, règlement d'ordre intérieur et code électoral qui a marqué le précédent Olympiade, la présidente Lydia Nsekera indique que son nouveau mandat comprend un programme centré sur l'athlète. « Sa place sera beaucoup valorisée parce que les athlètes constituent le noyau de leurs organisations sportives », prévient-t-elle. Prenant l'exemple du CNO qui a déjà mis en place une commission des athlètes, Mme Nsekera annonce que désormais un tel organe devra être institué au sein de toutes les fédérations dans le but de mettre en valeur leurs athlètes. Parmi ses priorités, la présidente compte se concentrer sur la préparation des athlètes boursiers de la Solidarité Olympique parce que les non boursiers sont supportés par le ministère des Sports. S'inspirant sur les Jeux Olympiques du CIO, ceux de l'ACNOA et les interzones, le Comité National Olympique projette d'organiser ses propres jeux qui se dérouleront en partenariat avec le ministère en charge des sports et différents partenaires.

Afin de doter le pays d'un centre d'entraînement de haut niveau dont les travaux ont déjà été lancés en commune Mugamba, la présidente Lydia Nsekera entend poursuivre la recherche des fonds nécessaires pour implanter cette infrastructure qui sera tellement bénéfique pour les athlètes locaux et internationaux. 

 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
mardi 26 octobre 2021
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.